pixel FB
Partageons nos bonnes adresses
Trouvez les meilleures adresses !

Le rire dans tous ses états

Le 03-05-2021 - Evénements

Le 3 Mai n’est pas seulement la date fatidique du déconfinement, c’est aussi la journée mondiale du rire ! Tant mieux, car nous en avons tous bien besoin. Rire de joie, rire d’amusement, rire moqueur, humour noir, rire jaune… Le rire traduit des émotions, il est propre a chacun et se montre sous diverses formes. Reconnu bon pour la santé, il est aussi le reflet d'une certaine appartenance dans la société. Au XXème siècle, on l’introduit en psychologie du mieux-être sous le nom de « thérapie du rire » ou « rigologie ». Tout cela vous fait peut-être doucement rigoler ? Quoi qu’il en soit, rire n’est pas dangereux pour la santé, alors pourquoi ne pas essayer. Commençons la journée du bon pied, et R-I-G-O-L-O-N-S en chœur ! On vous en dit plus dans cet article sur les bienfaits du rire avec quelques notions techniques et un brin d’humour (pas noir). 



Le rire, une fiche signalétique très personnelle


Chaque être humain est unique et possède sa propre histoire, son vécu et son caractère. De ce fait, nous ne rions pas tous (voire pour certains jamais ou rarement) des mêmes propos, aux mêmes moments et de la même manière. De plus, pour rire il est mieux d’être au moins deux. On rit rarement tout seul (sic). Le rire est aussi une marque de cohésion sociale qui cimente un sentiment d’appartenance. 


Le mécanisme du rire et ses vertus


Et techniquement, comment ça marche ? Henri Rubinstein, spécialiste dans l'exploration fonctionnelle du système nerveux, travaille sur l'intégration du rire à des fins thérapeutiques. Il explique que le rire est un mécanisme naturel de résistance de l'organisme, un réflexe vital inscrit en nous. Quoi qu’il en soit, le rire est une émotion positive puissante, un sentiment de joie qui engage notre organisme à fabriquer des endorphines (des antidouleurs naturels). Les endorphines agissent de manière significative sur l’organisme pour diminuer le stress, améliorer notre santé et augmenter nos défenses immunitaires. De plus, le rire fait travailler le diaphragme, réduit les tensions nerveuses et contractures, et muscle les côtes. Psychologiquement parlant, le rire est une marque d’optimisme, permettant d’aborder la vie avec plus de légèreté, et d’avoir une meilleure estime de soi. Il augmente également le pouvoir de séduction. Oui oui, tout ça !



L’évolution du rire chez l’être humain


Les bébés et jeunes enfants rient jusqu’à trois cent fois par jour, sans aucune raison, alors qu’un adulte bien moins de vingt fois par jour. Entre temps nous avons grandi, appris les contraintes sociales, affronté les réalités du travail, etc. Nous sommes devenus des êtres « sérieux », le rire est alors contrôlé et moins spontané. Néanmoins, avoir le sens de l’humour permettrait d’affronter les difficultés de manière beaucoup moins stressante. Toutefois, certains adultes savent utiliser le rire à des fins malsaines.


Le rire jaune et le rire malsain


Ne vous méprenez pas, nous ne rions pas uniquement lorsque nous trouvons quelque chose drôle. Ça ne serait le cas qu’une fois sur dix, selon Robert Provine, neurobiologiste. D’après lui, le rire aurait tout d’abord une fonction sociale et serait nécessaire à l’équilibre psychologique des êtres humains. Rod Martin, professeur de psychologie a axé ses recherches sur  la nature et les fonctions de l'humour et du rire, en corrélation avec la santé. Il souligne, à juste titre que l’humour peut être utilisé de manière défavorable, pour dénigrer ou dire du mal des autres, ou encore pour échapper à ses propres problèmes. Cependant, il souligne également les bienfaits du rire sur la santé.


La rigologie ou le yoga du rire, et pourquoi pas ?


Et si on s’exerçait à rire ? C’est au début du XXè siècle que Freud révélait que l’humour permettait à l’homme de refuser de se laisser emporter dans la souffrance. Les premiers « clubs du rire » ont vu le jour en Inde en 1995. Toutes sortes d’exercices basés sur la stimulation du rire, se pratiquent en groupe. Ils permettent de se libérer de ses inhibitions, de se relaxer, et d’aller vers l’autre. Pour le yoga du rire, c’est un peu le même principe, avec en plus une respiration bien particulière et une expiration saccadée associée du son Aha.


Ah-ah-ah-ah rions en chœurs !

Mababe

Auteur : Mababe

Voir les autres articles de Mababe

Profil Mababe

Commentaires

Julie93
Julie93 13/05/2021 à 13h31

Encore un sujet bien intéressant
Il m'arrive de pratiquer le "rire forcé" c'est excellent comme décontractant ! on n'a pas toujours d'histoires drôles à lire ou à raconter

  • Ambassadeur
Commenter cet article

Cet article vous intéresse ? Partagez votre opinion !


Commenter cet article
0
Partage