pixel FB
Partageons nos bonnes adresses
Trouvez les meilleures adresses !

Médecines douces : les meilleures adresses

Top Médecines douces en France

A propos de Médecines douces :

Les médecines douces sont aussi appelées médecines alternatives, médecines non conventionnelles, médecines naturelles et médecines parallèles. Elles regroupent plusieurs disciplines ayant pour point commun l’exclusion des médicaments pharmaceutiques et des molécules chimiques. Parmi les médecines douces, l’on peut citer l’ostéopathie, la chiropraxie et la kinésiologie.

Elles sont basées sur l’utilisation de techniques manuelles pour diagnostiquer le patient et l’administration de substances naturelles pour le soigner. Elles peuvent soigner ou prévenir des maladies. Toutefois, ce type de médecine n’est pas très prisé en cas de traitement de maladies graves.

En guise d’exemple, l’acupuncture traite les maladies avec implantation d’aiguilles sur différents points du corps. L’ostéopathie rééquilibre les structures ostéo-articulaires et viscérales du corps avec une méthode manuelle. La micro-kinésithérapie sert à palper le corps pour trouver des traces de traumatisme.

Il y a aussi le yoga qui considère que le corps possède un flux vital qui circule dans le corps. La maladie est donc tout simplement le déséquilibre de ce flux qu’il faut rééquilibrer. Ensuite, il y a l’homéopathie qui est basée sur la similitude. Une maladie se soigne par les mêmes substances qui l’a engendré, mais avec une dose différente. On peut citer aussi l'aromathérapie et la phytothérapie.

Plusieurs écoles spécialisées proposent une formation en médecine douce. Cette formation dure environ 2 ans. Il est quand même à noter que l’État ne délivre pas de diplôme pour la médecine douce. Les praticiens peuvent travailler seuls en libéral ou en groupe dans un cabinet privé ou une institution (publique, privée, sanitaire, sociale, éducative) telle qu’une maison de retraite, une institution psychiatrique, un hôpital, une école, etc.

Les médecines douces sont pratiquées par des médecins non conventionnés. Ainsi, la consultation en médecine douce n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Toutefois, il existe actuellement des médecins conventionnés qui pratiquent la médecine douce en même temps que la médecine classique. Dans ce cas, les consultations peuvent être remboursées.