pixel FB
Partageons nos bonnes adresses
Trouvez les meilleures adresses !

Crise agricole : adoptons la slow-food attitude

11
Partages

Le 20-08-2015 - Food

Tout le monde le sait, la France connaît une méga crise agricole, entre l’ouverture des frontières et l’émergence de la concurrence, les paysans sont à bout de souffle. Que faire, à notre niveau, face à ce phénomène de société ? Commençons donc par changer notre manière de consommer ! Fuir les grandes surfaces associées aux grandes puissances industrielles, et acheter chez les petits producteurs. Adopter la “slow-food” attitude est un acte citoyen qui peut sauver nos agriculteurs et ouvre l’équilibre nutritionnel aux plus défavorisés. Justacoté s’engage et vous livre les adresses de cinq fermes agricoles aux cinq coins de la France.


Nord-Pas-de-Calais : les talents de fermes


Produits laitiers, viande bovine et volailles, fruis et légumes bio, épicerie et produits du terroir, fromages frais et oeufs, pain, pâtisseries et glaces… Ils sont treize producteurs passionnés et respectueux, tous unis pour vous proposer des produits frais et de saison, dont la traçabilité ne fait aucun doute. A savoir : Journées portes ouvertes les 29 et 30 août de 9 h à 18 h, avec animations et dégustations. C’est où ? A Wambrechies. Allez Go !


 slow-food Talents de fermes


 


Région parisienne : bio et solidaire, le Jardin de Cocagne


C’est dans quelque 3000 m2 de serres que sont produits une soixantaine de variétés de fruits et légumes, selon la saison. Le Jardin de Cocagne ne se contente pas d’être un simple producteur, il est également solidaire. En plus de proposer chaque semaine des paniers bio à ses adhérents, l’association offre aux populations moins fortunées la possibilité d’accéder à une nourriture plus saine, en échange de participation dans la vie du jardin. Lutte contre l’exclusion, développement de l’autonomie alimentaire, le Jardin de Cocagne est aussi et surtout un jardin d’insertion. On y va ! C’est à Magny-les-Hameaux


Slow-food Jardins de Cocagne


 


Alsace : et Hop’la, on joue la transparence !


Hop’la ! En direct des fermes, le magasin du même nom propose toute une myriade de produits issus des fermes voisines. Objectif : transparence et traçabilité, respect de la nature et des saisons, et mise en avant des producteurs, pour que l’avenir des fermes ne soit plus incertain. Allez Hop’la, tous à la ferme, c’est pas loin de Strasbourg !


Slow-food Hop la ferme


 


Rhône : Uniferme, les producteurs réunis


L’entreprise a porté les fruits de son travail, si l’on peut dire ! Fondée en 1978 par sept jeunes exploitants, la coopérative regroupe aujourd’hui pas moins de 35 agriculteurs regroupés dans 17 exploitations. Le magasin Uniferme de Saint-Andéol-le-Château, à mi-chemin entre Vienne et Lyon, offre une belle palette de produits du terroir cultivés dans leurs fermes. Chacun des exploitants est présent dans la boutique à tour de rôle. On prend plaisir à les rencontrer et partager leur passion ! 


Slow-food Uniferme


 


Aquitaine : la Compagnie fermière


Tout nouveau, tout beau, la Compagnie fermière a vu le jour en 2012. Issue du rêve commun de sept familles d’agriculteurs, la coopérative propose des produits variés, de la viande aux fruits et légumes, en passant par les produits laitiers, les jus de fruits et alcools fait-maison, ou les herbes aromatiques. Ici, il règne une super bonne ambiance !


Slow-food La compagnie fermière


Envie d'aller plus loin ? Trouvez les adresses d'AMAP dans votre région dans notre carnet d'adresses : les AMAP en France.


Bonne dégustation !


 


 


 

Commentaires

Fiflefenhub1
Fiflefenhub1 22/11/2015 à 17h47

Je suis heureuse d'apprendre qu'on s'occupe encore de produire des légumes cultivés en terre et près de chez nous. Je sais qu'ils sont plus chers que tout ce qui nous arrive des antipodes, mais en ne gaspillant pas et en équilibrant bien nos repas on devrait réussir à manger correctement au moins une à deux fois par semaine. Ce n'est pas peu au regard de ce qu'on voit dans les cantines de toutes sortes et bouibouis pas chers pour travailleurs et étudiants qui y consomment tous les jours du mauvais gras, du mauvais sucre, du mauvais tout. J'exagère?

  • Recrue
Commenter cet article

Cet article vous intéresse ? Partagez votre opinion !


Commenter cet article
11
Partages
11
Partages