pixel FB
Partageons nos bonnes adresses
Trouvez les meilleures adresses !

Beziers - La Vieille Ville

Ajouter des photosAjouter au carnet / Sauvegarder pour plus tardAjouter à mes favorisModifierSignaler une erreurC'est votre entreprise+
Ajouter au carnet / Sauvegarder pour plus tardAjouter à mes favorisModifierSignaler une erreurC'est votre entreprise

Coordonnées et photos

Plan & itinéraire
Place des bons amis
34500
Béziers

Horaires

Horaires d'ouverture : non renseignés. Vous les connaissez ? Ajoutez les !

1 avis sur Beziers - La Vieille Ville

1 avis
5 sur 5
1 avis d'un membre vérifié
Charte des avis
OSS
5 sur 5

Par , le 05/10/2016

C’est un avis tout à fait particulier que je souhaiterais partager avec vous. Ce n’est pas un avis écrit sur un restaurant, un magasin, un site, un musée ou autres mais tout simplement sur quelques ruelles de la vieille ville de Béziers ; méandres de ruelles qui convergent vers la cathédrale Saint Nazaire. Mais avant de poursuivre mon ressenti sur ces rues, il est nécessaire de s’arrêter un court instant sur l’histoire de ces lieux.

Aussi loin qu’ont pu remonter les fouilles archéologiques, Béziers est née au VIème siècle avant JC. Elle a donc près de 2700 ans ! Et ce sont les Grecs qui ont vécu ici : céramiques, tuiles, éléments de construction, témoignent de ce passé. Les Romains s’installent ensuite et Béziers devient un passage et une halte obligés sur la route qui mène depuis Rome à Madrid, la voie Domitia. Les Barbares (les Wisigoths), au VIème siècle après JC déferlent sur la côte méditerranéenne, pillent tout sur leur passage et font voler en éclats l’Empire romain. Le Moyen Âge s’installe. Puis les musulmans au VIIIème siècle s'installent, les francs suivent et Charles Martel remet de l’ordre dans le Biterrois et le Narbonnais. Béziers est le siège d'un évêché puis bientôt, grâce à Charlemagne, un comté. Au XIIème siècle, la ville fortifiée de Béziers fait l’objet de convoitises et doit sans cesse se défendre. Béziers, Narbonne, Toulouse se rivalisent et de nombreuses hostilités sont déclenchées. Par la suite les Cathares prennent possession de cet endroit et le Pape Innocent III, en 1208, décide de les chasser. Les Croisés revenant de la Terre Sainte sont déployés devant les villes de Carcassonne, Albi et Béziers pour leur mener la chasse. En 1209, l’assaut est donné par les Croisés qui comptent dans leurs rangs de nombreux repris de justice et autres bandits et malfras. « Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ». Telle est la devise de ces individus. Et les historiens sont unanimes pour dire que près de 20 000 habitants furent massacrés dans des conditions horribles : brûlés vifs, émasculés, décapités, éventrés, torturés, violés… Béziers est incendiée et détruite. La Cathédrale dans laquelle des habitants s’étaient réfugiés subit le même sort. La ville et la cathédrale sont reconstruites 40 ans plus tard. Et petit à petit, d’années en années, elle et toute la région retrouvent une certaine prospérité, La Guerre de Cent l’épargne, certains gouverneurs se querellent mais la ville continue à vivre pleinement sur sa lancée. Bien plus tard, la vigne devient le joyau de cette région qui, pendant de très nombreuses années, assure sa prospérité, son âge d’or. Des arènes sont construites, de grandes artères sont percées, de nombreux immeubles de style haussmannien élevés partout dans la ville. Au sud des allées Paul-Riquet est aménagé un étonnant parc à l'anglaise réunissant des essences peu communes sous des latitudes méditerranéennes : le Plateau des poètes.

Je me suis souvent promené dans ces ruelles et mon dernier passage date… de 40 ans ! C’est vous dire l’émotion qui m’a gagné car, malgré tout, je vois que la vielle ville se meurt. Et pourtant ! Si ces ruelles étroites, sombres, qui transpirent l’humidité, se lamentent et geignent, laissent échapper des plaintes de tous ceux qui ont soufferts dans les siècles passés, si ces ruelles, dis-je, pouvaient parler ! Elles nous diraient qu’elles sont dans le désarroi et la tristesse devant l’abandon qui est leur quotidien. De nombreuses maisons sont condamnées, murées, délabrées, insalubres. Les murs et les façades qui sont encore en bon état doivent se demander jusqu’à quand ils le seront ? Et pourtant !

Pourtant, aux beaux jours, ces vieux quartiers sont un havre de paix. De nombreux petits restaurants de diverses nationalités étalent leurs tables et chaises sur les terrasses étroites entres lesquelles les passants se faufilent apportant une touche insolite à ces lieux. La place de la Révolution et sa fontaine accueillante et reposante entourée de façades ocrées, vous invite au repos. Tout comme ces parapluies multicolores, suspendus à des câbles tendus et qui tissent une toile géométrique et colorée, la vieille ville se pare pourtant d’optimisme. Alors, je me dis qu’il faut à tout prix rénover cet endroit. Il le mérite. Son Histoire est riche. Ses musées qui se situent alentours (musée Fayet, musée des beaux arts, musée du biterrois), sont chargés de ce passé. La ville est en travaux, de nombreuses rues ont été rénovées mais il ne faut pas oublier la vieille ville...

Voilà ce que je voulais vous dire pour vous inciter à venir faire un tour à Béziers. Mais il ne faut pas oublier les Allées Paul-Riquet (le maître d’œuvre du canal du Midi), le plateau des Poètes et ses jardins, les 9 écluses et tant d’autres lieux qui vous charmeront.

Bonne visite !

  • Commenter l'avis
  • Utile (5)
Cjp95

Commentaire de Cjp95, le 05/10/2016

Pour que ça résonne dans les oreilles des décideurs -> " je me dis qu’il faut à tout prix rénover cet endroit ... ", je pense que mon vote utile ne suffira sans doute pas. Aussi, agissons et lançons une souscription !
Qui s'en charge ?

  • Smile (3)
Julie93

Commentaire de Julie93, le 06/10/2016

Je ne suis pas très intéressée par l'histoire mais il est bon parfois de lire ou relire certains faits comme ceux que tu viens d'évoquer, merci Oss

  • Smile (3)
Lutin64

Commentaire de Lutin64, le 06/10/2016

Je n'ai encore jamais été à Béziers , mais grâce à toi j' en ai appris beaucoup , MERCI Oss !
Quel dommage l'abandon de la vieille ville qui - ayant vu et subi tellement - mériterait bien un peu plus d'estime !

  • Smile (3)
Maliko

Commentaire de Maliko, le 06/10/2016

Cet avis est digne d'un journaliste ! On s'y croirait ! Merci pour cet avis, plutôt pour ce reportage très intéressant!

  • Smile (2)
Signaler un abus
Donnez votre avis,
cumulez des points
Guidé Libre
1- Cliquez sur les étoiles et commentez
Qualité de vie Note 1Note 1Note 1Note 1Note 1
Commerces Note 2Note 2Note 2Note 2Note 2
Infrastructures Note 3Note 3Note 3Note 3Note 3
Environnement Note 4Note 4Note 4Note 4Note 4
2- Complétez votre avis (facultatif)
Complétez votre avis (facultatif)

0 caractère (100 caractères minimum).

En validant, je certifie sur l'honneur avoir visité récemment cette adresse et que cet avis reflète ma propre expérience et mon opinion authentique. Je comprends que Justacoté applique une politique de tolérance zéro sur les faux avis.

1- Ecrivez un avis
2- Cliquez sur les étoiles pour attribuer votre note
Qualité de vie Note 1Note 1Note 1Note 1Note 1
Commerces Note 2Note 2Note 2Note 2Note 2
Infrastructures Note 3Note 3Note 3Note 3Note 3
Environnement Note 4Note 4Note 4Note 4Note 4
3- Date de l'expérience :

En validant, je certifie sur l'honneur avoir visité récemment cette adresse et que cet avis reflète ma propre expérience et mon opinion authentique. Je comprends que Justacoté applique une politique de tolérance zéro sur les faux avis.

Vous êtes sur la page Beziers - La Vieille Ville à Béziers. Découvrez d'autres Villes et quartiers à Béziers, mais aussi les meilleures adresses Culture, Loisirs et Voyages.