pixel FB
Partageons nos bonnes adresses
Trouvez les meilleures adresses !

Notre belle langue française... : discussion

Oss
Oss le 03/06/2017 à 16h21
Apprivoiser les mots ! Dompter notre belle langue française ! Sublimer les belles histoires ! Et pourtant… Il faut bien le convenir, écrire, bien choisir des mots pour illustrer un propos, savoir ordonner ses phrases, etc… peut se révéler, parfois, d’un réel parcours du combattant. Certes, nos ordinateurs nous proposent un dictionnaire intégré, des synonymes, des homonymes et autres règles grammaticales succinctes mais, il faut bien l’avouer, c’est au rédacteur que revient la prouesse technique pour bien se faire comprendre et d’utiliser à bon escient son dictionnaire. Nous sommes champions en foot mais en orthographe ce n’est pas brillant.

« Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. » Nicolas Boileau Despréaux.

L’objet de ce propos n’a pas pour idée de donner un cours de français ou pour faire ombrage à nos chers érudits de la langue française présents sur le site mais, tout simplement, reparler, faire un rappel de certaines règles et surtout, montrer certaines subtilités oubliées.

Bien évidemment, cette causerie est ouverte à tous et chacun pourra apporter sa pierre à l’édifice grammaticale qui, bien souvent, nous horripile et nous désempare…

Ainsi, et pour commencer le bal des mots, souvenons-nous de nos leçons de grammaire en classes préparatoires… :

- Hutte s’écrit avec 2 « t » mais cahute en possède qu’un seul tout comme gargote, belote, paillote.
- Traditionnel s’écrit avec 2 « n » mais pas traditionaliste et que dire de millionième (difficile à prononcer) qui s’écrit avec un seul « n » mais millionnaire en prend en 2 !
- Et si l’on continue ainsi on remarque que patronat ne s’écrit qu’avec un seul « n » et patronner avec 2 puis déshonneur et déshonorer… tout comme détonner (Chanter, jouer faux) et détoner (Émettre un bruit plus ou moins violent, en particulier en explosant).

La liste est longue concernant ces anomalies qui ont certainement trouvées une raison d’être lors de la mise en évidence de leur sens et de leur calligraphie…

Une dernière remarque savoureuse :

- Un Lapon, une Lapone mais un Breton, une Bretonne – un Gascon, une Gasconne – Un Berrichon, une Berrichonne.

Terminons cette première partie par cette singularité animalière… Disons de suite qu’un mari a une femme et, quelle que soit la race, il y a toujours un homme et une femme dénommés communément : monsieur et madame. Et chez les animaux : le chien a sa chienne, le chat sa chatte, le canard sa cane, différenciant ainsi le sexe. Mais que dire de :

La grenouille, l’autruche, le cafard et de nombreuses autres espèces animales qui n’ont qu’un genre (masculin ou féminin) mais qui sont tout autant, mâles ou femelles ? Et, si l’on regarde de plus près, on s’aperçoit que certaines espèces se retrouvent sans mari : la mouette, la mite, la truite, la panthère et que pour d’autres, c’est l’inverse : l’asticot, le lézard, l’éléphant, le blaireau, le serpent, le crabe… Et pour la crevette, c’est le bouquet ! Par contre, l’escargot a su tirer son épingle du jeu puisqu’il est hermaphrodite…

(A suivre !)
  • Elite
  • Smile (5)

Maliko
Maliko 05/06/2017 à 09h35

Merci Oss pour cette discussion ; effectivement nous devons faire attention à nos écrits et quelques fois par inattention, nous faisons des fautes ; récemment je n'avais plus mon dictionnaire intégré et je me suis rendue compte à quel point j'étais dépendante cette facilité.

  • Ambassadeur
  • Smile (2)

Valriepistre
Valriepistre 08/06/2017 à 17h20

la langue française est une belle langue aux multiples couleurs mais combien la maltraite avec leur langage SMS

  • Recrue
  • Smile (2)

Oss
Oss 08/06/2017 à 17h23

Bienvenue parmi nous Valriepistre

  • Elite
  • Smile (2)

Dany80
Dany80 08/06/2017 à 23h50

Merci Oss pour parler si bien de notre belle langue, compliquée quelquefois, mais tellement riche !

Tiens une petite nouvelle sur le site, bienvenue à toi ValriePistre !

  • Ambassadeur
  • Smile (1)

Celkle
Celkle 14/06/2017 à 10h58

Merci.
il n'y a que moi que ça irrite l'emploi d'expressions anglo saxonnes pour se la péter ?
Par les jeunes, j'aurais un peu plus de tolérance, c'est la période difficile la dernière que j'ai vue ? la page FB du magazine marie-claire qui parlait du baby bump de Nolwenn. ( bon pour le coup, il y a eu pas mal de commentaires pour le leur reprocher) .

mais par les entreprises ou par les journalistes...mais quelle horreur.

Idem pour les fautes d’orthographe sur les blogs ou pages de réseaux sociaux des journalistes.
Le stagiaire apparemment fait des piges partout

  • Expert
  • Smile (1)

Celkle
Celkle 22/07/2017 à 09h07

ValriePistre i l me semble pourtant avoir lu une étude disant que les meilleures en français sont ceux qui s'autorisent le plus de langage sms sur les portable.

je ne sais pas quelle est sa validité. Si je me base sur mon expérience perso, et quand je lis les messages des ados de ma famille en parallèle avec le niveau d'orthographe, mes yeux saignent.

Et je me suis imposée pour mes propres enfants, pendant toute le 1e année de leur portable, de ne pas comprendre les sms qui ne seront pas écrits correctement.
C'est parfois dur, mais quand l'ado veut une réponse pour une demande "hyper importante", les efforts sont là. Associé avec une surveillance de l'orthographe manuscrite, ça porte ses fruits.
Maintenat je laisse un peu plus de latitude sur les sms, puisque je sais que les bases sont intégrées

  • Expert
  • Smile (1)

Oss
Oss 25/08/2017 à 17h19

Bon, continuons et rappelons-nous ces verbes oubliés...

Le chien aboie quand le cheval hennit et que beugle le bœuf et meugle la vache, l'hirondelle gazouille,
La colombe roucoule et le pinson ramage.
Les moineaux piaillent, le faisan et l'oie criaillent quand le dindon glousse.
La grenouille coasse mais le corbeau croasse et la pie jacasse.
Et le chat comme le tigre miaule, l'éléphant barrit, l'âne braie, mais le cerf rait.
Le mouton bêle évidemment et bourdonne l'abeille.
La biche brame quand le loup hurle.

Vous les connaissez, bien sûr, tous ces cris-là mais savez-vous ?

Que si le canard nasille, les canards nasillardent, que le bouc ou la chèvre chevrote,
Que le hibou hulule mais que la chouette, elle, chuinte,
Que le paon braille, que l'aigle trompète.

Savez-vous : ?

Que si la tourterelle roucoule, le ramier caracoule et que la bécasse croule, que la perdrix cacabe,
que la cigogne craquète et que si le corbeau croasse, la corneille corbine et que le lapin glapit quand le lièvre vagit.

Bravo à vous !!!

Mais vous souvenez-vous :

Que l'alouette grisolle ?

Vous ne se saviez pas ? Et, peut-être, ne ssav ez-vous pas davantage

Que le pivert picasse.

C'est excusable !

Ou que le sanglier grommèle, que le chameau blatère
Et que c'est à cause du chameau que l'on déblatère !

Vous ne savez pas non plus, sans doute, que la huppe pupule. C'est joli : la huppe pupule !

Et encore savez-vous ?

Que la souris, la petite souris grise : devinez ? La petite souris grise chicote ! Oui !

Avouez qu'il serait dommage d'ignorer que la souris chicote et plus dommage encore de ne pas savoir, que le geai cajole !

A suivre....

  • Elite
  • Smile (4)

Dany80
Dany80 25/08/2017 à 17h34

oss....tu m'épates....! je n'ai qu'un mot à dire BRAVO pour ce super texte....!

  • Ambassadeur
  • Smile (2)

Maliko
Maliko 25/08/2017 à 22h27

Je te salue Maître Capellos ! Du grand art !

  • Ambassadeur
  • Smile (1)

Signaler un abus

Répondre

Envie de partager votre opinion ? Les Justacotins sont impatients de vous lire !


Répondre