pixel FB
Partageons nos bonnes adresses
Trouvez les meilleures adresses !

La plaisanterie a ses propres limites... : discussion

Espee05
Espee05 le 04/06/2012 à 22h45
Au risque de paraître rabat joie ou morose, just'envie d'ouvrir cette discussion pour dire que se fendre la poire c'est bien, se respecter c'est mieux.
Les contacts ici ne sont que virtuels, on peut user d'humour et de dérision à foison avec les gens que nous côtoyons dans la vraie vie car nous les connaissons, et encore, nous nous retenons parfois car nous connaissons leurs limites et leurs susceptibilités.
Il me semble que dans des discussions virtuelles, nous aurions intérêt à parfois savoir garder un peu de réserve...
car justement nous ne connaissons pas les personnes de l'autre côté de l'écran.

Rire oui, mais pas "au détriment de"....

Eviter les dérapages et les emportements de "PTDR" et "MDR" à gogo est peut-être un gage de longévité des discussions....

Voilà, j'avais juste besoin d'exprimer cela.

J'adore rire, j'aime la légèreté, mais j'aime aussi les discussions posées, sérieuses et où l'on se s'écarte pas du sujet ou alors de façon brève et légère...

  • Elite
  • Smile

Justacote
Message d'un ancien Justacotin 05/06/2012 à 08h04

Et bien sur le fond je suis en accord avec toi...
Après sur la forme , tout dépend ce qu'on entend pas "au détriment de"...
Parce que participer à un forum de discussion c'est aussi s'exposer. S'exposer, sans savoir qui est en face ... Et donc prendre le risque de réactions qu'on avait pu ne pas imaginer. Il peut en résulter un décalage entre une confidence et une réaction qui peut se révéler blessante et en effet il est bien de poser nos mots pour éviter ces décalages.
Après on ne peut pas non plus toujours naviguer en eau tiède et le naturel surgit parfois.

Et pour ma part, je suis assez naturelle... ça peut sans doute être suprenant mais ce n'est pas malveillant. Je trouve normal de faire attention à la sensibilité des gens par contre il faut aussi évoluer dans un monde où tout n'est pas agression et où la relativité et la distance sont possible.
Il y a des références que je ne tairai pas ou des fous rire que je laisserai surgir volontier sans que ce soit un drâme pour autant. On peut tout à fait réajuster les propos et les replacer dans le cadre d'un humour sain si on perçoit qu'on a heurté la sensibilité d'une personne sans le vouloir.

Donc oui , faire de l'humour c'est parfois prendre le risque que cet humour tombe à plat , que cet humour ne soit pas compris, que cet humour soit en "décalage" et puisse mettre mal à l'aise en fonction de sa sensibilité...

Après c'est comme cela dans la vie (personnellement je ne me dédouble pas au niveau de ma personnalité et je suis dans la vie comme je suis sur le net), et on est tous confronté à ces limites où l'on peut être victime ou coupable. On peut exprimer ce qui a blessé et exprimer ce qui ne se voulait pas blessant... et on peut aussi tous grandir de cette relativité et de la prise de distance sur les choses. (Et puis ne pas savoir le faire mais là il faut parfois justement se confronter à d'autres réactions pour aussi grandir sur ses propres blocages et comprendre qu'une blague qui nous touche en plein coeur peut aussi se vivre comme quelque chose d'anodin et trouver une juste mesure de réaction).

Oup's ... Time to go ! lol ... C'est malin Espée : j'vais arriver à la bourre au travail ! lol

Espee05
Espee05 05/06/2012 à 08h19

Ben Katy, t'auras une bonne excuse concernant ton retard !!

Je te rejoins, mais je suis comme toi, fidèle à moi-même ici comme dans la vraie vie. Mes amis me connaissent pour mon humour, pour être un bout-en-train, donc loin d'être atteinte de sinistrose et autre morosités.

Mais comme dans la vraie vie, je fais attention à mes réactions, je fais en sorte de ne pas blesser. dans la vraie, tu as la personne en face de toi, et si un brin d'humour a blessé, tu peux le voir sur le visage de la personne ou bien à un comportement plus distant. Ici, tu as quoi pour vérifier ? Rien, si ce n'est que la personne ose se dire dans ses limites.

Et je ne trouve pas que tout cela fasse grandir, les choses qui font grandit se trouvent ailleurs...à mon humble avis...

  • Elite
  • Smile

Bettyoups
Bettyoups 05/06/2012 à 08h21

D accord sur le fond ! Mais moi qui suis toujours entrain de plaisanter, car c'est ma nature, et encore heureux car la vie n est pas évidente quelques fois, je comprend tout à fait que ce soit en décalage , mais blesser certainement pas , à partir du moment ou on reste respectueux, c'est bien ce que j aime ici !

  • Ambassadeur
  • Smile

Justacote
Message d'un ancien Justacotin 05/06/2012 à 09h07

COPIE COLLE DE MA REPONSE DANS LE SUJET CONCERNE JE N'AI RIEN A AJOUTER SI CE N'EST QUE JE ME SENS SUPER BIEN ICI MAIS QUE SI CA DERIVE JE SERAI TRES EMBETEE POUR RESTER
JE VOUS ♥ ♥

j'interviens à mon tour puisque j'ai participé au fou rire !
il est vrai qu'il peut-être mal compris ; mais je crois que par nos différents propos un peu partout dans les sujets de discussions nous avons prouvé toutes les 3 ( cathy , isa et moi ) que nous ne manions jamais la méchanceté
alors oui le fait que cjp soit un homme a déclanché ce rire et non pas au détriment de nadichou mais plutôt du cocasse de la situation
Nadichou ne particpe pas aux autres sujets de discussion aussi bien entendu ne pouvait-elle pas le deviner
mais aussi pour être franche quand on ne vient que pour le sujet qui nous concerne forcément on ne peut suivre les choses comme nous le faisons ! ceci dit c'est le choix de nadichou de participer ainsi et c'est tout à fait respectable chacun fait comme il l'entend et aucune obligation n'est requise ici mais alors je pense que du coup on ne peut en effet ne pas s'offusquer quand un quiproquo surgit
la vie est trop courte pour perdre le temps en méchancetés diverses et variées
au terme d'une journée pour certaines parfois compliquée un peu de rire vient naturellement aux lèvres quand le sujet s'y prête ce n'est pas plus compliqué que ça et en effet l'intéressée peut elle même nous en parler elle n'a nul besoin de tierce personne et par avance si elle est froissée je m'en excuse même si je ne me sens pas coupable puisque je n'ai pas ri à ses dépend mais à une situation

Espee05
Espee05 05/06/2012 à 12h45

Pfff.....il s'agit pas de vous culpabiliser de vos fous rires, juste d'y réfléchir, c'est quand même pas si compliqué ce que j'explique ? Si ?

Quant à l'idée de me faire tierce personne pour quelqu'un d'autre, alors vous pouvez vous ôter ça de la tête, j'ai appris (à mes dépens) à ne m'occuper que de moi, et c'est en ce sens que j'ai ouvert cette discussion.
Ce que j'ai lu hier soir n'a été qu'un élément déclencheur.
Ça rit beaucoup ici et c'est bien, je ris aussi, et je pense avoir montré que je suis capable d'auto dérision également, mais parfois j'aimerai que les échanges restent un tantinet sérieux ou bien dans le ton où ils ont débuté, sans non plus entrer dans un côté figé et gris....mais sans que ça tourne systématiquement aux dérives et à la rigolade.

Enfin ça a l'air compliqué de faire passer le message. Si quelqu'un comprends ce que j'essaie de dire tant mieux, peut-être cette personne ou ces personnes pourront le dire avec d'autres mots...

Et le côté "la vie est courte et patati et patata...." ça ne vaut pas comme argument. Pour ma part en tout cas...

En attendant, j'ai un autre truc plus important qui m'attends. Alors au plaisir de vous lire un peu plus tard.

  • Elite
  • Smile

Espee05
Espee05 05/06/2012 à 14h27

Bon, je me suis peut-être emportée sur la forme et le ton et je m'en excuse, par contre, sur le fond, mon avis ne change pas !

Pas envie de me brouiller avec vous hein, mais depuis que j'ai appris à dire quand je suis interpellée par une situation, je trouve plus sain de le dire que de le garder pour moi.

Et quand bien même la vie est courte et jonchée d'obstacles vraiment pas rigolos (j'ai mon lot pas quotidien mais presque) ça ne m'empêche pas d'être attentive aux risques de dérives...et là chez moi, y a un p'tit voyant qui s'est allumé en vous lisant hier soir, sans doute des restes de mon rôle de modo, ailleurs, dans un autre temps...

Je serai ennuyée si vous pensez que je ne veux plus rire avec vous...parce que y a des moments où vous valez le détour et où ça fait du bien !!!

  • Elite
  • Smile

Justacote
Message d'un ancien Justacotin 05/06/2012 à 15h17

tu sais quoi Espée ... on passe l'éponge ! personne n'a raison ni tort c'est la vie qui est faite de petites choses et tout est bien qui finit bien !! heu même si tu veux je peux PTDR pour clore le tout oup's' !!

Espee05
Espee05 05/06/2012 à 15h30

t'es incorrigible toi alors....le sujet il est sérieux et avec ton PTDR tu m'arraches un sourire....

Cet aprèm' je commence à oeuvrer pour que tu puisses voir les photos de coquelicots que j'ai faite ! J'ai trouvé un tutoriel avant hier pour "protéger" mes photos et aujourd'hui je les "copyright" et ensuite je me lance dans la création du blog ou du site, je vais voir...

Voilà donc gros hors sujet de ma part là, bravo moi !! Tsss....j'vous jure....

  • Elite
  • Smile

Justacote
Message d'un ancien Justacotin 05/06/2012 à 20h35

Pour la petite histoire , j'étais à l'heure au travail !
C'est juste que d'habitude j'arrive très en avance (toujours parce que le matin j'aime le calme et être déjà "installée et dispo" quand les collègues débarquent)... Donc ce matin ça doit être la deuxième fois de l'année que j'étais à l'heure et non pas en avance et les collègues commençaient à s'inquiéter ! lol

Bref...

Après , je ne savais plus trop s'il était de bon ton de repasser par cette discussion ,si tout avait été dit et qu'ajouter un truc relançait une discussion qui a su s'apaiser... où s'il fallait néanmoins ajouter un petit quelque chose.
(Mais euh ... C'est rare que je sache ne pas ajouter quelque chose ! lol...)

En fait , ce que je voulais dire c'est qu'il n'y a pas deux camps.
J'ai bien compris l'inquiétude d'Espée, découvrant notre fou rire affiché et se demandant si la chose ne pouvait pas être blessant pour Natichou. Si en débarquant dans la discussion elle ne pouvait pas se sentir victime de rejet ou de moqueries. Je conviens en effet qu'il y avait une connivence dans notre fou rire qui n'était pas explicite et qui aurait pu poser un soucis d'interprêtation et qu'à ce titre il faut sans doutes veiller a expliciter pour que personne ne souffre d'une mauvaise interprétation.
Après , tout cela n'était pas calculé , La réaction a été celle qu'on aurait eu dans dans une situation de fou rire et de connivence du fou rire. Le but n'étant pas d'exclure mais en effet de jouer de nos connivences... On se fréquente un peu depuis quelques temps et on commence à savoir comment on fonctionne. Forcément , ce n'est pas la même lecture pour quelqu'un qui ne nous connait pas... Dans la réalité, on aurait repris notre souffle et on aurait expliqué à la personne isolée les ficelles du fou rire.
Là en effet nous sommes juste allées nous coucher, enchantées de cette bonne et saine rigolade.
A ce titre , Espée a raison de signaler un risque... On peut en effet vite s'enfermer dans la connivence et laisser sur le carreau quelqu'un sans s'en rendre compte et sans le vouloir.
(Mais peut-être que si on ressent la chose alors faut-il juste laisser un propos bienveillant pour rétablir l'équilibre plutôt que d'appuyer sur la dérive... Un petit "Ma pauvre Natichou , j'espère que tu ne prendras pas peur en découvrant cette hilarité ! Je crois que les miss ont imaginé le seul homme qui fréquente nos discussions un peu perdu devant ton bonheur d'avoir trouvé une gynéco formidable"...)

Maintenant , ce matin j'avais aussi en tête le cas où on peut heurter une sensibilité sans même être blessant. C'est pour cela que je signalais qu'en venant se frotter à internet et à l'échange avec des "inconnus" , il faut en accepter les règles du jeu (accepter une réaction qu'on avait pas imaginé, accepter que certains répondront sous le mode dilettante là où d'autres resteront dans une ligne directrice sérieuse et argumentée...).
L'exemple que j'ai en tête c'est par exemple quand dans la discussion de la musique , je réagis par une pirouette autour d'un mot qui m'a fait penser à une référence comique. Il se trouve que j'ai bléssé la personne qui avait posté son commentaire en citant "Elie Kakou" là où elle venait sans doute de nous livrer un sentiment qui lui tenait à coeur.
Bon ben ça... Je suis désolée mais je ne me modérerais pas autour de ce genre de réaction. Je peux m'excuser et expliciter en voyant que j'ai bléssé quelqu'un sans le vouloir mais je ne souhaite pas entrer dans un climat où je pèse chaque mot en me disant que peut-être une personne derrière son écran va le ressentir comme ci ou comme ça...
Par exemple l'autre fois quand je me suis moquée de nous en train de féliciter les membres coup de coeur telle une assemblée d'alcooliques anonymes... Et bien , j'ai pas envie de mettre une censure en me disant que peut-être quelqu'un vit quelque chose de douloureux avec l'alcool et que du coup cette remarque est déplacée. Tout comme je ne m'offusque pas de lire le bonheur de certaines à être mère alors que je ne connais pas cette joie. Y'a forcément dans nos sujets des choses qui sont lègéres pour certains et lourds pour d'autres mais participer aux discussions revient à accepter cette régle ...

Et c'est cela que je signalais comme quelque chose qui fait grandir : Comprendre que le rire de quelqu'un n'est pas forcément une offense, Qu'un propos blessant peut n'être qu'une maladresse et qu'on est capable de cette distance et de ne pas tout prendre comme une agression, et qu'on peut aussi apprendre la relativité des choses.

"Souris puisque c'est grave , seules les plaisanteries doivent se faire dans le plus grand sérieux" (Alain Chamfort)

Espee05
Espee05 05/06/2012 à 21h00

Merci Katycat pour tout ce que tu as écrit, je trouve cela juste et je trouve que c'est bien que tu l'aies écrit.

Dire, se dire, expliquer tout cela me semble important tant dans la vraie vie que dans le virtuel.

Mon idée n'était pas de polémiquer mais d'ouvrir une réflexion qui a lieu d'être que l'on soit dans n'importe quel groupe.

Il n'est pas nécessaire de se censurer mais il est primordial de rester attentif et vigilant.

Et en fait Corinne, tu disais "on passe l'éponge"...eh bien c'est dommage, parce qu'à bien y réfléchir, il n y a pas d'éponge à passer, juste tenir compte d'une réflexion qui peut enrichir de part la diversité des avis et des façons de voir les choses.

Comme toi Katycat, il y a des discussions où je ne vais pas comme celles de la fête des mères, parce que j'ai coupé les ponts avec la mienne et parce que je n'ai pas la chance encore de connaître cette joie que d'être mère...

Internet est un moyen extra de "rencontrer" des personnes et d'échanger.
Et les mots sont un bien précieux dont il nous faut prendre soin en pouvant les décliner dans toutes les nuances possibles, du sérieux à l'humour en passant par la compassion, la bienveillance, la légèreté, le désaccord....

La citation de Chamfort est lourde de sens et prouve à quel point l'humour est quelque chose à manier avec discernement...pour rester dans la légèreté.

Je trouve bien qu'une discussion puisse naître, des réflexions se poursuivre, sans passer l'éponge, mais pour avancer, tout simplement...

  • Elite
  • Smile

Justacote
Message d'un ancien Justacotin 05/06/2012 à 22h14

Espee : "Qu'est ce qui t'arrive t'as pas pris ton médoc ?" Telle aurait été ma réplique il y a encore peu de temps et je souhaite l'écrire puisqu'elle me correspond !

Je tiens à préciser que je ne culpabilise pas pour le fou rire pris. J'assume !! Ce fou rire n'était pas prémédité encore moins ciblé il est venu très naturellement.Oui j'ai rigolé sur une situation qui s'y prêtait ! Oui j'ai eu du plaisir avec des personnes que je ne connais pas mais avec lesquelles je me sens très bien !
A mon sens cela est le plus important et je tiens à l'écrire !

Je ne te cache pas que j'aurai préféré que tu attendes la réponse de Nadichou avant de t'empresser de créer ce sujet. Quand un différent existe(s'il existe) entre deux personnes la troisième est toujours malvenue à mon sens ! Je tiens également à rappeler que nous sommes entre adultes !
Je remercie au passage Nadichou pour sa réaction et la ré-invite à se joindre à nous !

Je te cite "la vie est courte et patati et patata...." ça ne vaut pas comme argument. Pour ma part en tout cas... Hé bien vois tu pour moi c'est tout le contraire !

J'ai des emmerdes comme chacun d'entre nous, des tracas quotidiens, savoir que je peux venir sur ce site m'évader en partageant avec la plupart d'entre vous (je te l'accorde parfois très légèrement) çela m'apporte beaucoup de satisfaction et j'en suis RAVIE !!!

Je ne changeai pas car ce serait devenir quelqu'un d'autre ... Toutes façons à mon âge c'et trop tard !



Espee05
Espee05 05/06/2012 à 22h48

Comme je l'ai écrit, ça fait un moment que ce sujet me trottait dans la tête et puis je laissais traîner, ce que j'ai lu hier soir m'a décidée à lancer cette discussion, mais je vois qu'il n'est pas de bon goût de réfléchir pour certaines personnes, mieux vaut fuir en tournant tout en dérision au risque de blesser...et puis en gros c'est "rien à battre, tout le monde a des emmerdes, la vie est courte alors lâchons nous et surtout ne nous posons pas, jamais, oh grand malheur qui nous guette si notre réflexion nous rendait moins drôles ou pire, nous ramenait à nous-même !!"

Eh bien soit'

Je te cite Isabelle
"Espee : "Qu'est ce qui t'arrive t'as pas pris ton médoc ?" Telle aurait été ma réplique il y a encore peu de temps et je souhaite l'écrire puisqu'elle me correspond !"

Ben ça tu vois, ce n'est pas de l'humour c'est du sarcasme, ou de l'humour noir et c'est blessant, l'humour ne fait pas mal, il est complice et il réunit.
Ta réplique n'est pas de l'humour, elle est un manque d'ouverture, une fuite devant un sujet qui aurait pu être intéressant.

Bravo d'avoir éclairer le débat...et ne change rien surtout, enfin tu n'as pas besoin que je te le dises puisque tu l'as déjà décidé...Si t'as encore une réplique d'humour noire blessante, n'hésites pas, j'en ai grandement besoin, ma vie est trop rose et sera trop longue, ce doit être pour ça qu'on arrive pas à se comprendre !!



  • Elite
  • Smile

Justacote
Message d'un ancien Justacotin 05/06/2012 à 23h45

Hou là là là là !
ça s'emporte , ça s'emporte et ça prend des proportions bien tristes...
A ce titre un bon fou rire est plus salvateur.

C'est dommage.
Je comprends la réaction d'isabelle qui a juste anvie de dire que le fou rire d'hier n'avait rien d'un drame et que c'était au contraire un très bon moment. Qu'en effet , la démarche d'Espée a sifflé la fin de récré en donnant l'impression de mériter une punition ... Punition démesurée parce qu'on avait pas fait grand mal et qu'en plus il y avait une anticipation d'un malaise qui n'avait pas vu le jour.
ça aussi ça peut être blessant car en effet , on a eu l'impression d'être jugé sur un fou rire alors même que tu nous connais et que tu étais en mesure de comprendre qu'on est bonnes clientes pour délirer.
En posant un "se fendre la poire c'est bien , se respecter c'est mieux" il y avait l'idée qu'il ne faisait pas de doute que notre démarche était ailleurs que dans le respect. Ce procès d'intention était décevant dans la mesure où tu nous connais. Je peux comprendre qu'Isabelle cherche à te dire "On a pas commis un crime, on s'est juste marrés ".

Après comme je te l'ai dit avant, j'arrive aussi à comprendre ta démarche (un peu maladroite mais sincère). Ce que je comprends moins c'est qu'en plus le fou rire a été un élèment déclencheur mais que la chose cheminait déjà avant cet épisode car je ne vois pas trop à quoi se rattache le malaise lié à une dérive humoristique. Il me semble que les échanges fonctionnaient bien à ce niveau.
Certes , on dérive malgré les efforts de Cjp à nous recentrer, mais ce n'est pas tant une gène qu'un plaisir de converser et de ne pas brimer la spontanéïté. Donc en effet , certains intitulés n'ont plus de rapport avec la discussion à force de dériver... Est-ce un mal ? Il me semblait qu'on était tous dans cette optique de ne pas se prendre la tête et se satisfaire du plaisir des échanges futiles ou un peu plus sérieux. En tous cas , je n'ai pas perçu quelque chose qui nous fasse perdre de vue le respect des autres.
Il se trouve que le forum de discussion n'est pas un forum thématique et donc c'est normal que ça vire un peu "vrac" et c'est pas plus mal si ça se fait dans la bonne humeur. Il se trouve aussi qu'on est plusieurs à s'être posées ici en ayant à l'esprit d'y rire , de s'y décontracter, de libérer nos tensions dans le respect et la bonne entente.

Quoi qu'il en soit , ça me blaze que vous vous empoignez bêtement...

Je crois que la phrase d'Isabelle était mal choisie mais qu'elle cherchait juste à dire "Qu'est-ce qu'il t'arrive? Comment peux-tu nous faire un procés d'intention pareil alors que tu connais l'humour justacotin qu'on partage ici?.. Pourquoi veux-tu qu'on soit dans la maîtrise de tout surtout quand le fait de ne plus maitriser se traduit par un savoureux fou rire ? Pourquoi anticiper sur la réaction de Nadichou et dénonçant notre attitude comme une dérive ?". Et dans ce sens , Je pense qu'Isa veut nous dire qu'elle assume ce fou rire et qu'elle ne regrette rien (et je crois en effet qu'on a rien é regretter).
Je crois qu'Espée ne voulait sans doute pas intervenir en accusatrice mais en effet voulait pointer qu'il faut peut-être se garder en tête quelques principes qui ne mettent pas à mal l'accueil de nouveaux participants dans le cercle des discussion et que peut-être ce fou rire aurait pu faire de Nadichou une intrus.

ce que je vois surtout c'est 2 personnes bléssées et la situation me blesse par riccochets parce qu'au fond je pense qu'on a de quoi se faire plaisir sans se blesser et que forcément l'endroit ne sera plus pareil si ces maladresses ne se dissipent pas.
C'est peut-être dans ce sens que la "passage d'éponge" de corinne était salvateur. ça permettait de reconnaître des maladresses sans les figer, sans les rendre plus violentes. Remettre les choses au niveau d'une mise au point ponctuelle qui n'aurait pas laissé de traces... Avoir entendu le discours de chacun et passer à autre chose pour ne pas s'apesentir dans les restrictions.
Entendre chacune la sensibilité de l'autre et continuer en l'ayant en tête sans pour autant se fruster de nos bons échanges .

Moi je crois qu'on peut toutes (pour le coup y' pas d'hommes concernés ! lol) être dans cette optique.
ça serait con que ça vire mal entre nous.

Espee05
Espee05 06/06/2012 à 01h02

Mon intention n'a jamais été de l'ordre de l'accusation, du jugement ou de la "punition"...je comprends pas...que ça vous ait stoppé net dans votre délire et que vous soyez vexées, bon ok peut-être, mais encore que j'en sais rien, peut-être je me trompe, mais nous sommes adultes comme l'a dit Isabelle je crois, donc en tant qu'adulte on est censé pouvoir se parler posément, ne pas se sentir agressé par l'ouverture d'une discussion qui avait juste pour but de faire clignoter un p'tit panneau rappelant à une certaine vigilance.
Cette discussion ne vous visait pas vous trois, elle s'adresse à toutes les personnes qui participent aux discussions, un peu comme un petit panneau de rappel, rien de plus....c'est votre délire à trois qui m'a décidée à ouvrir la discussion !!

Ce que dit Katy "Je crois qu'Espée ne voulait sans doute pas intervenir en accusatrice mais en effet voulait pointer qu'il faut peut-être se garder en tête quelques principes qui ne mettent pas à mal l'accueil de nouveaux participants dans le cercle des discussion et que peut-être ce fou rire aurait pu faire de Nadichou une intrus."
Voilà, en gros c'est ça le message.

L'humour noir sur des thèmes généraux de la vie je l'utilise régulièrement, adressé à quelqu'un, je ne l'utilise qu'avec les personnes que je côtoies en vrai, je ne me permettrai pas d'en user ici au sujet d'une personne du site....le coup du "t'as oublié de prendre tes médocs", il ne passe pas, je ne le trouve pas drôle, mais plutôt déplacé et inadapté....donc voilà, les plaisanteries ont bien leurs limites...

La semaine dernière vous avez été tip top pour mon hospi, je pense d'ailleurs avoir initié des rigolades à mon sujet en vous tendant quelques perches, et là, l'humour, les jeux de mots à deux balles et autres trucs, ça ne me dérangeait aucunement, puisque j'en étais l'initiatrice et que cela me permettait même de dédramatiser mon intervention, donc je vous faisais rire, vous me faisiez rire, c'était ok.

Je ne tiens pas non plus à ce que ça tourne au vinaigre, je pense qu'on peut échanger de façon constructive, par contre, promis, si c'est pour me reprendre une réplique sarcastique qui se voulait marrante, je laisse tomber et retourne à l'écriture d'avis...sans plus passer par la case discussions...

  • Elite
  • Smile

Espee05
Espee05 06/06/2012 à 01h10

Et faire un procès d'intention...je suis qui pour faire ça moi ?? Pas de dénonciation non plus, vous l'avez pris comme ça...maintenant comme dirait Liliane "qui se sent morveux se mouche"....
Donc je sors de mon "humilité" pour dire que cette discussion si elle vous a été aussi déplaisante, c'est que quelque part, elle soulève quelque chose d'important et de vrai....et qu'on a la possibilité d'échanger et d'élargir la réflexion sans pour autant sortir les armes....

  • Elite
  • Smile

Espee05
Espee05 07/06/2012 à 11h45

L'idée de cette discussion n'étant pas de polémiquer mais d'ouvrir à une réflexion, hier j'ai cherché un peu sur internet et j'ai trouvé un article, et un échange.
Je les mets en lien dans le but de pouvoir nourrir l'échange, et non pas l'enflammer...je précise.

[Lien]

[Lien]

Bonnes lectures si le coeur vous en dit.

  • Elite
  • Smile

Bettyoups
Bettyoups 07/06/2012 à 13h19

Pour ma part, oui ça me fait réfléchir,et quelques fois si je vais trop loin, il faut m en excuser car en aucun cas je ne voudrais blesser quelqu'un et je trouve bien que l on me dise , holà Maliko calmo !

  • Ambassadeur
  • Smile

Espee05
Espee05 07/06/2012 à 14h18

J'ai remarqué que parfois, la fatigue, l'excitation, l'envie de faire rire, le besoin de se défouler me fait aller trop loin, ça m'est arrivée au travail où mes collègues finissent par me regarder sur un air désabusé, et là, je comprends que j'en ai fait des caisses et que de drôle je suis passée à lourde, voir sarcastique et que je n'aime pas être sarcastique ou moqueuse.

A la maison c'est pareil, il m'arrive de rire avec mon mari et puis hop, il y a la remarque de trop, qui se voulait pourtant drôle, mais où je vois qu'il est vexé...du coup, je vois, percute, j'arrête illico et je m'excuse, et lui me dit en quoi c'est passé de drôle à "trop" et vexant. Je trouve ça bien qu'on ait cette liberté entre nous pour dire stop ou bien continuer de rire ensemble.

J'essaie d'appliquer la vigilance dans toutes les situations où je me retrouve à faire le pitre.
En gros, ça veut dire que je suis spontanée, que je vais à fond dans ma connerie, mais j'essaie (et desfois je rate magistralement) de rester observatrice de la réaction des autres pour pouvoir en tenir compte.

Dans le virtuel, on n'a pas ce contact visuel là, et du coup, perso, je sais que ça me manque, parce que parfois, je me dis "oup's, j'ai été trop loin", soit parce que la personne ne répond plus, soit parce qu'elle change de sujet (par exemple sur FB).

Donc voilà.

  • Elite
  • Smile

Cjp95
Cjp95 11/06/2012 à 07h19

Tu as eu raison Espee de mettre ce thème en évidence car si nous nous moquons, taquinons, rigolons... c'est rarement à nos dépens, mais plus souvent au détriment des autres, moi en premier qui en suis coutumier !
Aussi, même si notre intention n'est pas de blesser, chagriner, vexer, etc... c'est utile de nous l'avoir rappelé avec la sensibilité qui est tienne afin que dans nos échanges, nous prenions garde aux conséquences de certains excès parfois involontaires qui peuvent être nôtres.
Et dans cet esprit, un point sur un "i" n'a jamais été placé avec autant de délicatesse (lol) !

  • Ambassadeur
  • Smile

Espee05
Espee05 11/06/2012 à 13h23

Merci beaucoup Cjp...merci d'avoir compris...

  • Elite
  • Smile

Signaler un abus

Répondre

Envie de partager votre opinion ? Les Justacotins sont impatients de vous lire !


Répondre