pixel FB
Partageons nos bonnes adresses
Trouvez les meilleures adresses !

La crise du logement en France : discussion

Mababe
Mababe le 25/11/2011 à 14h10
Problème d'offre et de demande, la crise du logement est un véritable fléau, surtout dans la capitale. Les loyers sont hors de prix, et l'accession à la propriété devenue quasi impossible. De nombreuses familles à revenus modestes ne peuvent plus se loger, les étudiants vivent dans des "boite à sardine", quand ce n'est pas à 10 dans un 50m2. Les choses vont-elles se décanter un jour ?
  • Équipe Justacoté
  • Smile

Cjp95
Cjp95 30/11/2011 à 13h01

Thème porteur que celui de "crise du logement <-> un véritable fléau" qui va donner l'occasion aux accédants en recherche de tailler bon nombre de croupières, aux propriétaires d'entonner la plainte des victimes, aux nantis de revêtir leur gilet pare-balles, aux devins d'entonner leurs prédictions, etc...
Aussi, pour répondre sagement & de manière constructive à la question " Les choses vont-elles se décanter un jour ?" ne vaudrait-il pas mieux mettre en évidence les moyens à mettre en place pour y parvenir ?

  • Ambassadeur
  • Smile

Lilasdemer
Lilasdemer 30/11/2011 à 20h56

A la campagne, ce n'est pas mieux. Beaucoup de personnes ont des difficultés , alors qu'elles ont un salaire; c'est à dire qu'on demande un loyer de 550 euros pour un F3, en moyenne, avec des salaires pas plus élevé que le smic. Les charges payées, il ne reste rien ! Les jeunes dans ma région, comme partout, je présume, ne peuvent s'installer que s'ils sont à deux avec un salaire

  • Elite
  • Smile

Mababe
Mababe 01/12/2011 à 08h40

Quels seraient les moyens à mettre en place ? Déjà, construire des logement en quantité suffisante pour toute la population serait déjà un point, en avoir même plus que la demande ferait baisser les prix, mais où les mettre ces logements, il n'y a déjà plus de place nul part !

  • Équipe Justacoté
  • Smile

Cjp95
Cjp95 02/12/2011 à 15h56

Je reste étonné Lilasdemer que bien peu de gens, notamment de jeunes, n'aient pas recours à la formule de location-vente qui leur permet, à moindre coût mais à terme, d'entrer en pleine propriété de leur logement ! Je reste à penser qu'une majorité pourrait s'installer à moindre sacrifice pour peu qu'ils se concentrent sur l'essentiel, en faisant passer en priorité la nécessité au détriment du superflu ! Et cinq ans suffisent pour ça ! Mais, de ma perception de la situation, une majorité n'en éprouve ni l'envie ni ne dispose de la volonté et encore moins de la tenacité, préférant attendre aide par-çi, subvention par-là !
Quant à ta remarque Mababe " mais où les mettre ces logements, il n'y a déjà plus de place nulle part " réfléchis un peu, surtout quand dans notre pays le taux d'occupation des sols est inférieur à 10% pour l'ensemble de la France. Et en parcourant les statistiques officielles à l'exemple de la Haute Normandie, celle-ci est couverte majoritairement de terres agricoles (73 %), de forêts ou autres espaces semi-naturels (18 %), les territoires artificialisés ne représentant que 7 % du territoire régional. Tu réviseras vite ta perception à l'examen tout aussi minutieux des statistiques officielles des autres régions ! Alors faisons comme bon nombre de pays Européens, faisons migrer la ville à la campagne, les entreprises en milieu campagnard et le problème sera partiellement réglé ! Cette problématique bien française issue de la concentration & de la centralisation est un drame que la décentralisation entreprise en France depuis quelques années tente avec plus ou moins de succès de dénouer !

  • Ambassadeur
  • Smile

Lilasdemer
Lilasdemer 02/12/2011 à 16h34

Je ne sais pas comment pourraient faire des jeunes qui sont sous contrat depuis des années avec à peine un peu plus d'un smic. Je travaille avec des jeunes qui ont des contrats mois aprés mois, depuis des années, pour pouvoir concrétiser un rêve de logement, c'est un peu dur ! Des maisons à vendre, il y en a beaucoup dans ma région, des maisons en location beaucoup moins ! Je connais beaucoup de jeunes courageux au travail, et avec des rêves, mais ils ont la tête sur les épaules, et n'attendent pas d'aides et de subventions qui d'ailleurs deviennent de plus en plus dures à obtenir.

Je trouve un peu facile de mettre les jeunes dans la catégorie des assistés, car beaucoup voudraient avoir ce que nous avions à leur âge, c'est à dire : travail, logement, prétentions salariales, ambition..;famille.....

  • Elite
  • Smile

Cjp95
Cjp95 19/12/2011 à 22h55

En relisant le développement Lilasdemer je me rends compte que tu te retrouve vêtue des habits de la défense de la jeunesse & que j'me retrouve dans la position du juge à charge ! La faute en revient à cette fâcheuse tendance à généraliser & à vouloir comparer ce qui ne peut l'être. Par exemple -> (°¿°) beaucoup voudraient avoir ce que nous avions à leur âge (°¿°) comparaison d'autant plus hasardeuse car ils disposent maintenant de ce que justement beaucoup alors n'avaient pas !
Aussi, pour recentrer le débat sur la crise du logement, sur les causes & non les conséquences, c'est le manque qui est essentiellement à l'origine de la crise et qui par voie de conséquence compromet l'accessibilité au logement ! S'il n'y avait pas pénurie, leur prix serait tout autre & faciliterait la résolution du problème.
Et ce sont aussi les fortes concentrations qui créent les bulles locales et qu'il faudrait tenter de réduire!
Enfin, à trop vouloir légiférer sur la défense des locataires, on parvient à la situation ubuesque à que les propriétaires éprouvent des réticenses à louer ( 55000 logements vacants dans la seule capitale Paris )
Bref, situation inextricable si nous poursuivons dans le même état d'esprit !

  • Ambassadeur
  • Smile

Isa2109
Isa2109 21/12/2011 à 11h57

J'avoue que je rejoins un peu la position de Lilasdemer même si ce n'est pas l'objet du débat. Je n'ai pas encore la trentaine mais j'ai la chance d'être propriétaire et d'avoir fait une petite maison, ce qui me permettra de rembourser assez vite.
La crise du logement est assez particulière. Il y a nombre de logements disponibles ou terrains... Mais les prix s'envolent??? Pourquoi?
Quand je regarde le prix que mes parents ont payé à l'époque et moi, pour un terrain, eh bien, il suffit de changer le F par un E. Donc on multiplie le prix par 6.5 en 20 ans!!!
Pourtant, personne n'a eu à ma connaissance, à part notre président, une augmentation de salaire de ce genre...Et qui plus est, les contrats sont assez précaires, les banques ne prêtent plus... Comment relancer le logement??? La solution est-elle économique???

  • Elite
  • Smile

Cjp95
Cjp95 25/01/2012 à 08h56

Le problème vient hélas du trop grand dirigisme des politiques qui légifèrent sans cesse sur le sujet !
En voulant protéger les locataires qui disposent déjà d'un logement, ils provoquent une contraction du marché qui stimulent propriétaires à ne plus louer, à augmenter pour retrouver une rentabilité ou pour se prémunir de défaillances... !
Bref le cercle infernal, autrement qualifié du "chat qui se mord la queue" !
Un marché quel qu'il soit vit, agit & réagit sainement dans la liberté, jamais sous la contrainte !
Tant que l'on aura pas compris en France qu'il faut se contenter d'encadrer le marché pour en limiter les excès sans toutefois le régir en le bâillonnant inconsidérément, je crains hélas, qu'il n'y a pas de grande évolution a attendre !

  • Ambassadeur
  • Smile

Obladi13
Obladi13 25/01/2012 à 14h35

Une solution : la colocation, pour les jeunes, etudiants, jeunes travailleurs et aussi pour les travailleurs qui viennent pour une durée limitée. Dans certaines villes il y a d'avantage de demandes que d'offres. La crise est bien là !

  • Elite
  • Smile

Mababe
Mababe 25/01/2012 à 14h46

Bienvenu Obladi13 sur les discussions !

Il y a énormément de colocation, surtout dans les grandes et notamment à Paris ! C'est vrai que c'est une solution, mais encore faut-il s'accorder entre caractères.. Pas simple !

  • Équipe Justacoté
  • Smile

Tynnie
Tynnie 28/01/2012 à 15h09

Non cela est de pire en pire. Pour une location il faut gagner 3 fois le montant du loyer. Par chez nous, une maison 3 chambres il faut compter aux alentours de 700 euros. Meme en travaillant a 2, on arrive pas forcement a 2100 euros.
quelle triste vie dans ces moments la

  • Elite
  • Smile

Fab
Fab 28/01/2012 à 15h40

C'est vrai que c'est difficile et surtout à Paris, où l'on n'a pas la possibilité d'acheter, car qui peut mettre 500.000€ pour un 50m2 ? Et qui voudrait mettre 200.000€ pour un 20m2 ? Alors nous sommes obligés de louer à des prix très élevés également (1400€ pour 50m2 !). C'est infernal, il faut que ça cesse ! A quand des solutions ?

  • Équipe Justacoté
  • Smile

Syrinez
Syrinez 30/10/2012 à 14h44

Il faudrait que les gens s'eloignent un peu des grandes villes, ils auraient une plus grande surface et un loyer moins cher.

  • Novice
  • Smile

Mababe
Mababe 30/10/2012 à 16h51

Oui Syrinez, s'éloigner de la ville.

Mais lorsqu'ils travaillent en ville et qu'ils doivent faire des heures de transport pour aller et venir, pas évident non plus...

  • Équipe Justacoté
  • Smile

Julie93
Julie93 30/10/2012 à 21h04

C'est vrai que le prix des loyers à Paris est exorbitant, et même en banlieue, ce n'est pas donné, mais je rejoins Syrinez, il faut sortir de Paris !
Et oui Mababe, il faut faire un choix!
C'est vrai que pour moi quand je travaillais, je passais 1 h et demie dans les transports le matin et 2 heures le soir...Et les semaines n'étaient pas de 35 h, mais de 40 heures !
Par contre j'apprécie beaucoup d'être "au vert" plutôt qu'en ville.

  • Ambassadeur
  • Smile

Tynnie
Tynnie 30/10/2012 à 23h51

Les choses seront de pire en pire, les loyers augmentent, bref tout augmente et ce n est pas fini je pense.
J ai une maison . chambres sur Haillicourt le loyer est de 707 euros et j ai pourtant vu bien pire (j ai appelé une agence car j avais remarqué une petite maison sur Bruay la Buissiere 910 euros de loyer pour une maison 2 chambres sans cour ni jardin)
C est pas normal mais ils savent que les personnes ont besoin d un toit, alors ils en profitent
Apres, perso je trouve cela honteux que nous qui travaillons devons payer un loyer si elevé meme apres deduction de l'APL. Et que ceux qui ne bossent pas ne payent rien. (et pourtant gagnent bien leur vie avec le chomage ou le rsa).
J ai une amie qui n a jamais bossé de sa vie, elle touche le rsa et ne paie pas de loyer, super !!! elle gagne quasi plus que moi en plus

  • Elite
  • Smile

Espee05
Espee05 31/10/2012 à 12h11

Bon sujet que celui de la crise du logement...dans une ville voisine, ils sont en train de détruire de nombreux immeubles vétustes pour en construire d'autres, mais il y a une chose que je ne sais pas, c'est : où ont-ils mis les occupants ? Je sais que depuis 3 ans il était demandé aux occupants de trouver une autre solution de logement...mais ce sont des logements sociaux...

Pour ce qui est de l'accession à la propriété, j'ai été propriétaire pendant 5 ans. Pendant 5 ans, on a ramé sévèrement, on n'avait pas prévu que nos voitures nous lâchent, qu'on soient obligés de refaire un crédit en plus de celui en cours parce que voiture pas finie de payer...
Mon grand-père n'a jamais fait crédit, il a toujours payé cash...eh bien, je ne sais pas comment il faisait...ah si, il vivait dans la maison familiale, sans loyer ou emprunt à rembourser..ça aide...

Au bout de 5 ans, pris à la gorge, on a vendu, heureux de quitter cette maison devenue un enfer, et bien mieux comme locataires dans une maison neuve...

Le problème de nos jours c'est que l'on doit tout financer d'un coup pour la plupart, et je fais partie de cette grande masse qui n'a pas "papa-maman derrière", donc la voiture, eh bien achetée à crédit...comment faire pour aller honorer son CDI (ce fut une grand chance déjà) si on n'a pas la voiture pour s'y rendre ?

Et puis on rencontre l'homme de sa vie, on décide de s'installer ensemble, alors on part sur un achat, comme des bleus, on se fait avoir en beauté au niveau de la banque, entre temps, la voiture de ma moitié se retrouve épave suite à une rencontre matinale avec une autre voiture dont le conducteur s'était endormi.
Chacun va faire de la route pour aller bosser, car nous nous sommes trouvés, mais éloignés de 75km l'un de l'autre et de nos lieux de travail.
Mr achète à crédit une nouvelle voiture... âgée de 8 ans...
Au bout de 6 mois, on s'aperçoit que ma voiture est un gouffre côté essence, donc on décide de la changer pour une diesel...re-crédit...

On fait partie de cette classe moyenne, on trouve nos salaires pourtant pas mal du tout, bien loin du Smic, et on se demande pourquoi on a du mal à s'en sortir...
Ah mais oui, bien sûr, c'est vrai, il faut payer pour la génération au dessus qui a fait des conneries, alors voilà, ce qu'on aurait pu économiser part réparer les erreurs de nos aïeux...

On reste locataire, on est très bien là où on est. On rêve de pouvoir faire construire une maison à notre image, sans grande prétention, mais ce que nous voulons construire nous coûterait 100000€ minimum (en construction de base, en oubliant les énergies renouvelables, le puits canadien...), quand il y a 15 ans, mon oncle a fait construire sa maison pour 350000 francs, soit moitié moins...les terrains, dans notre commune se vendaient 12€ le m² il y a 8 ans, aujourd'hui, on est à 35€/m²...donc un terrain de 800m² comme nous avons a coûté à notre propriétaire 9600€ il y a 8 ans, et là, pour un terrain semblable il faudrait payer 28000€...la qualité de la terre a changé entre temps ???

Mon salaire comme celui de mon mari n'ont pas doublé...
On voit des gens emprunter alors qu'ils gagnent moins que nous, et là, on se regarde et on se demande "comment ils font ??"

Alors on ne se plaint pas non plus, on a un toit sur la tête, ce que de nombreuses personnes n'ont pas, on a une maison neuve avec vue sur les champs, bien plus agréable comme horizon que le bout de trottoir où l'on voit défiler des jambes anonymes....

Mais à force d'augmenter les loyers, les prix de vente des biens immobiliers, devenir propriétaires sera un luxe, et être locataire deviendra de plus en plus compliqué...et les trottoirs deviendront peuplés de gens assis qui regardent défiler les jambes anonymes...

  • Elite
  • Smile

Julie93
Julie93 31/10/2012 à 17h56

Espeee, je réagis violemment à ta phrase :

"Ah mais oui, bien sûr, c'est vrai, il faut payer pour la génération au dessus qui a fait des conneries, alors voilà, ce qu'on aurait pu économiser part réparer les erreurs de nos aïeux..."...Je suis choquée de lire ça !

Quelles conneries crois-tu donc que nous ayons faites ?
Pour ma part, j'ai bossé et je touche une retraite de misère.
Mais comme toi je ne me plains pas... parce que je n'ai pas de loyer à payer. Je n'ai jamais eu un salaire énorme mais j'ai toujours fait attention à tout et j'ai toujours pensé à la retraite en sachant bien qu'elle ne serait pas grosse et que pour bien s'en sortir à l'âge de la retraite, il ne faut pas avoir de loyer à payer !

Je continue évidemment à faire attention à tout et j'estime que je m'en sors très bien.

Mes enfants sont comme moi, ils se serrent la ceinture, mais ne paient pas de loyer, ils remboursent leur crédit immobilier.

  • Ambassadeur
  • Smile

Espee05
Espee05 31/10/2012 à 18h19

Non Julie !!! Je parlais de mes aïeux à moi !!! Au sein de ma famille !!
Désolée !!
Non nous on se retrouve à payer la mutuelle de la grand-mère de mon mari.....à cause de mon beau-père qui l'a dépouillée...et comme on n'a pas assez à payer, ben on va devoir payer la maison de retraite de la grand-mère puisque son fils a une somme de dettes monstre...
Comment envisager l'avenir quand tu sais que ton fric part payer pour des conneries d'un imbécile de première...
Le projet immobilier, on peut se le mettre où je pense...

Désolée de t'avoir choquée, ça ne s'adressait à personne ici...vraiment confuse...

  • Elite
  • Smile

Julie93
Julie93 31/10/2012 à 20h09

Ok Espee, merci de cette précision , je pense que je ne suis pas la seule à avoir mal compris.
Et maintenant que ma colère est retombée ☺...Je te comprends tout à fait !
Il y a des cas particuliers, où c'est vraiment injuste ! Je suis désolée pour toi .
Encore merci de cette explication ☺

  • Ambassadeur
  • Smile

Signaler un abus

Répondre

Envie de partager votre opinion ? Les Justacotins sont impatients de vous lire !


Répondre