pixel FB
Partageons nos bonnes adresses
Trouvez les meilleures adresses !

Contes et Légendes... : discussion - Page 3

Mababe
Mababe 26/04/2021 à 09h14

J'aime beaucoup la légende de la sauge, quel joli texte !
De plus, on dit aussi "qui a de la sauge au jardin ne sera jamais malade".

Et merci à toi dany80 pour la légende du bonheur Tellement vrai !

  • Équipe Justacoté
  • Smile (3)

Dany80
Dany80 01/05/2021 à 14h15

muguet du 1er mai....

LIEN

  • Ambassadeur
  • Smile (2)

Bettyoups
Bettyoups 01/05/2021 à 14h55

Merci Danynounette la romantique !

  • Ambassadeur
  • Smile (1)

Oss
Oss 01/05/2021 à 17h11

Merci dany80

  • Ambassadeur
  • Smile (1)

Bettyoups
Bettyoups 07/05/2021 à 08h17

Et voilà, une courte légende :

Connaissez-vous le secret du Picuezo et de la Picueza d'Autol, dans La Rioja ?

La Rioja est une province et une communauté autonome située au nord de l'Espagne. Elle est renommée pour son industrie vinicole. Au pied de la cordillère Cantabrique, des vignobles sillonnent la vallée de l'Èbre et entourent la vieille ville de Haro. Dans cette dernière, le festival d'été organise la bataille du vin et le musée du vin retrace l'histoire du vin. Les établissements vinicoles locaux varient des petites caves traditionnelles aux grands producteurs commerciaux. 
Source Google.

Le gardien d'un vignoble a un jour surpris un couple qui cachait quelque chose dans son panier et il les a interrogés. Ils ont répondu : "Que Dieu nous transforme en pierre si nous cachons du raisin !
Et, à ce moment-là, ils se sont transformés en d'étranges formations rocheuses, connues sous le nom de Picuezo et de Picueza d'Autol.



  • Ambassadeur
  • Smile (2)

Dany80
Dany80 07/05/2021 à 21h47

oh c'est une très belle légende, que je ne connaissais pas, elle me plait bien ! merci bettyoups !

  • Ambassadeur
  • Smile (2)

Bettyoups
Bettyoups 08/05/2021 à 07h41

Avec plaisir, dany80 Danynounette !

  • Ambassadeur
  • Smile (2)

Dany80
Dany80 11/05/2021 à 10h28

Tout savoir sur les Saints de glace

LIEN

  • Ambassadeur
  • Smile (2)

Bettyoups
Bettyoups 11/05/2021 à 17h02

Merci dany80 Danynounette !

  • Ambassadeur
  • Smile (1)

Oss
Oss 11/05/2021 à 19h15

J'aime bien les légendes moi ! Oss entrera dans la légende !

  • Ambassadeur
  • Smile (2)

Bettyoups
Bettyoups 26/05/2021 à 08h31


MASSIF DE L’ESTEREL
La légende du massif de l’Esterel
Ce massif de vielles roches volcaniques, de par sa structure, aurait été le repaire de brigands, la demeure d’ermites, mais il abrite aussi une antique légende varoise de fée.

La fée Estérelle, alias ”fado Esterello » était une fée locale à qui les gens venaient faire des offrandes afin d’obtenir la fécondité, ou pour la remercier d’avoir eu un enfant. Les femmes enceintes recouraient également aux services d’Estérelle, afin que la grossesse se passe le mieux possible.
Certains font d’Estérelle une magicienne humaine, une sorcière. Il semblerait qu’Estérelle donnait des potions de fécondité à qui venait la voir .Une légende de Saint-Armentaire écrite en 1300 fournit quelques détails sur cette fée, qui vivait auprès d’une fontaine .
Pour Frédéric Mistral, la fée Estérelle était coiffée d’orties et son palais se situait dans une des grottes de l’Estérel, tout près d’Esterel Cararaning.
Les influences gréco-romaines et ligures sont vraisemblablement à l’origine de cette fée Estérelle.
Jadis les grecs auraient construit dans l’Estérel un temple dédié à Diane/Artémis d’Ephèse, partageant ainsi avec Estérelle le thème de la fécondité. Cette Diane-ci pratique l’amour sans retenue et allaite les humains et la terre.
Deux versions coexistent au sujet de l’origine du prénom « Estérelle » :
– en provençal estello = étoile
– « esterlo » fait référence à la stérilité.

En tous cas, cette légende aurait peut-être donné son nom au massif, l’Estérel, mais pas que, car plusieurs hypothèses existent concernant l’origine du nom du massif de l’Esterel :
– En pré-latin ester qui signifie le rocher escarpé, la gorge
– En latin sterilis : stérile à cause de la pauvreté des sols
– Et sueltiri du nom d’une tribu celto-ligure ayant occupé l’endroit.

Il est nommé Esterèu en occitan provençal, tant selon la norme classique que selon la norme mistralienne.

Source : Caravaning Esterel

  • Ambassadeur
  • Smile (2)

Oss
Oss 26/05/2021 à 08h40

Merci BettyOups pour ce partage. Effectivement, cette région est magnifique pour y avoir été souvent lorsque je résidais à Sainte Maxime. Region à ne pas confondre avec le Massif des Maures, tout aussi sauvage, mais zu passé plus tragique.

  • Ambassadeur
  • Smile (1)

Julie93
Julie93 26/05/2021 à 10h34

Je ne connaissais pas, merci Bettyoups

Oss t'as résidé à Sainte Maxime ? mes amis y sont et j'espère les retrouver l'année prochaine

  • Ambassadeur
  • Smile

Bettyoups
Bettyoups 26/05/2021 à 10h35

Avec plaisir les copains !

  • Ambassadeur
  • Smile (1)

Oss
Oss 26/05/2021 à 15h00

Oui julie93, j'ai résidé à Sainte Maxime. Mes parents avaient un appartement juste en face du Casino Barrière, au 3ème étage, l'immeuble le Neptune jusqu'à mon départ pour la Marine. J'y retournais régulièrement. Ma soeur et sa fille (ma nièce) possèdent chacune un appartement. Ma soeur se partage entre Savines le Lac / Chorges et Sainte Maxime.

  • Ambassadeur
  • Smile (2)

Julie93
Julie93 26/05/2021 à 20h05

Y a pire comme partage

  • Ambassadeur
  • Smile

Bettyoups
Bettyoups 27/05/2021 à 07h17

LA LÉGENDE DE MÉLUSINE

Le roi Hélinas d'Albanie rencontre une belle inconnue au bord d'une fontaine, et elle accepte de l'épouser pourvu qu'il lui promette de ne pas la voir pendant ses couches.
Celle-ci, Pressine, met bientôt au monde trois filles : Mélusine, Mélior et Palestine. Mais Hélinas ne peut s'empêcher d'entrer alors qu'elle les baigne. Aussitôt, Pressine s'enfuit avec les bébés et gagne l'île d'Avalon.
Ayant grandi, les trois sœurs apprennent la faute de leur père. Elles décident de le punir en l'enfermant sous une montagne. Pressine, qui n'avait sans doute pas oublié Hélinas, ne peut rien changer à leur geste, mais, furieuse, elle punit à son tour ses filles : Mélior sera condamnée à garder un épervier dans un château d'Arménie ; Palestine sera enfermée dans le mont Canigou, avec le trésor de son père ; et Mélusine se transformera tous les samedis en serpente "du nombril en aval" et ne pourra échapper à cette malédiction qu'en épousant un homme qui accepte de ne point la voir en cette situation.
Raimondin, dont le père, le comte de Forez, avait, lui aussi, rencontré une fée au bord d'une fontaine, est élevé chez son oncle, le comte de Poitiers. Hélas, Raimondin le tue accidentellement au cours d'une chasse au sanglier. Éperdu de douleur, il erre à l'aventure à travers la forêt de Coulombiers.
C'est ainsi qu'il parvient à une fontaine où se tenaient "trois dames de grand pouvoir". Tout à sa peine, il ne les remarque pas, mais Mélusine quitte ses compagnes, vient vers lui et arrête son cheval. Il est immédiatement ébloui par sa beauté. Elle l'appelle par son nom, et lui promet bonheur et prospérité s'il l'épouse. Il devra seulement ne jamais chercher à savoir, ni révéler à quiconque où elle va et ce qu'elle fait le samedi.
C'est ainsi que Raimondin va devenir le plus puissant seigneur du Poitou. Les noces sont somptueusement célébrées. Près de la fontaine où ils se sont rencontrés, Mélusine édifie le château de Lusignan. Et elle donne naissance à dix fils, dont les huit premiers sont porteurs d'une tare physique. Mais aucun nuage ne vient pour autant ternir le bonheur et la prospérité du couple ...
Jusqu'au jour où le frère de Raimondin insinue des choses sur les activités de Mélusine le samedi. Raimondin, bouleversé, ne peut s'empêcher de rejoindre le bas de la tour où elle s'est enfermée. De son épée, il perce un trou dans la porte, et il découvre sa femme prenant son bain, " jusqu’à la taille, blanche comme la neige sur la branche, bien faite et gracieuse, le visage frais et lisse. Certes on ne vit jamais plus belle femme. Mais son corps se termine par une queue de serpent, énorme et horrible. "
Le pauvre homme, pris de frayeur, se signe. Mais, très vite, il rebouche le trou. Il retourne auprès de son frère et c'est contre lui qu'il rejette sa fureur. Il déclare Mélusine irréprochable, et le met à la porte du château.
Mélusine, de son côté, feint de ne s'être aperçue de rien et la vie continue comme avant ...
Jusqu'au jour où un de leurs fils, Geoffroy la Grand'Dent, incendie sauvagement l'abbaye de Maillezais, avec les moines qu'avait rejoints son frère Fromont. Raimondin, horrifié, voit là le signe du caractère diabolique de sa femme, et il ne peut s'empêcher de la traiter en public de "très fausse serpente".
C'en était trop, le serment était rompu. Mélusine saute par la fenêtre. Elle redevient serpente, et s'envole. " Elle fait trois fois le tour de la forteresse, poussant à chaque tour un cri prodigieux, un cri étrange, douloureux et pitoyable. "
Raimondin ne l'a jamais revue. Mais on dit qu'elle revint nuitamment allaiter ses deux derniers fils qui n'étaient pas sevrés. Et qu'elle se manifeste, en criant, chaque fois que la mort va toucher sa descendance, ou que son château s'apprête à changer d'occupant.

Source : association mythologique française.

image

  • Ambassadeur
  • Smile (2)

Oss
Oss 27/05/2021 à 07h56

Belle histoire à relire pour mieux l'assimiler. Merci pour ce partage instructif.

  • Ambassadeur
  • Smile (2)

Julie93
Julie93 27/05/2021 à 08h12

Pas le temps de lire maintenant mais je sens que ça va me plaire...@ +

  • Ambassadeur
  • Smile

Dany80
Dany80 27/05/2021 à 09h28

C'est une trés belle histoire, merci bettyoups !

  • Ambassadeur
  • Smile

Signaler un abus

Répondre

Envie de partager votre opinion ? Les Justacotins sont impatients de vous lire !


Répondre