pixel FB
Partageons nos bonnes adresses
Trouvez les meilleures adresses !

La mort annoncée de l’homéopathie. : discussion

Oss
Oss le 02/08/2018 à 17h43
Lettre de l'Association Internationale pour une Santé Naturelle, Scientifique et Humaniste.

Homéopathie : c’est bientôt la FIN
Chers amis du Naturel,

Tout le monde est en vacances… et nos autorités en profitent.

Ils sont en train de donner le coup de grâce contre l’homéopathie !

Le 23 juillet dernier, c’est la Haute Autorité de Santé qui s’est permis une attaque frontale !

Je vous donne les détails dans une seconde… et vous dis comment nous pouvons agir ensemble.

Mais d’abord, petit rappel des épisodes précédents :


Ils préparent leur coup depuis l’année dernière !

Cela fait près d’un an que la guerre contre l’homéopathie a été déclarée par le pouvoir en place.

Je vous rappelle que le président de la République Emmanuel Macron est un des plus proches amis de Serge Weinberg, patron de la multinationale pharmaceutique Sanofi.


Serge Weinberg, ici en compagnie d’Edouard Philippe, premier ministre d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron est même redevable à Serge Weinberg.

Pourquoi ? Parce que ce grand patron a permis à Emmanuel Macron d’entrer à l’âge de 31 ans dans la prestigieuse banque Rothschild.

En 3 ans, Emmanuel Macron y a gagné 2,8 millions d’euros en salaires et bonus.

Voilà pourquoi, sans doute, Emmanuel Macron fait les yeux doux à Sanofi et « Big Pharma » !

Et savez-vous ce qui ferait le plus plaisir aux géants de la pharma ?
Réponse : que le gouvernement dérembourse l’homéopathie le plus vite possible !

Car à chaque fois qu’une famille se soigne par l’homéopathie… c’est autant de médicaments chimiques qui ne sont pas vendus… et c’est de l’argent en moins pour les multinationales du médicament comme Sanofi !

L’offensive a commencé à l’automne dernier.

Le 29 octobre 2017, le Conseil scientifique des Académies des sciences européennes a réclamé le déremboursement de l’homéopathie. [1]

C’était un premier « coup de semonce ».


La violente tribune des 124 médecins contre l’homéopathie

Puis, le 19 mars 2018, un collectif de « 124 professionnels de santé » lance un « appel » contre l’homéopathie et les médecines « alternatives ». [2]

Cette fois, ils ne se contentent pas de demander son déremboursement.

Ils vont jusqu’à qualifier l’homéopathie de « fake medicine » (fausse médecine)…

…et demandent son interdiction pure et simple ! [3]

Selon eux, l’homéopathie et les médecines alternatives sont dangereuses :
« Car elles alimentent une défiance de fond contre la médecine conventionnelle, comme le montrent les polémiques injustifiées sur les vaccins ».

Comme si la vaccination n’avait pas d’effets indésirables avérés !

Faut-il rappeler que le vaccin contre le Rotavirus (virus de la « gastro ») a causé la morts de 2 bébés en France entre 2013 et 2015 ?



Mais pour nos « 124 professionnels de santé », c’est bien l’homéopathie qui est dangereuse…

…alors qu’elle n’a jamais tué personne, et encore moins des petits enfants sans défense !!


Menaces d’Agnès Buzyn confirmées par la Haute Autorité !

Et puis, le 17 juin dernier, Agnès Buzyn a clairement annoncé la couleur, sur RTL.

Sous le prétexte fallacieux de soumettre l’homéopathie aux mêmes méthodes d’évaluation que les médicaments, elle a annoncé implicitement la fin de son remboursement prochain !



Et au cas où vous auriez encore un doute, la Haute Autorité de Santé (présidée il y a peu par Agnès Buzyn) vient d’en rajouter une couche.

Le site PourquoiDocteur raconte ce « coup d’éclat » hallucinant [4] :
« C’est ce qu’on appelle un coup de Jarnac. En pleine polémique sur l’homéopathie, la Haute autorité de santé (HAS), autorité indépendante en charge de l’évaluation des médicaments, s’est immiscée dans le débat.

Sommée d’évaluer l’efficacité de quatre spécialités homéopathiques en vue de maintenir leur remboursement, l’autorité s’est fendue d’une pique inattendue. »


En effet, alors que personne ne lui demandait son avis sur la question du remboursement, la HAS écrit, noir sur blanc :
« La Commission s’étonne du maintien du taux de remboursement à 30% des médicaments homéopathiques compte tenu du taux de remboursement à 30% voire 15% de médicaments ayant fait la preuve de leur efficacité ».


Vous le voyez, la fin de l’homéopathie est proche.


Pourquoi je ne lance pas de pétition dès maintenant

Evidemment, il n’est pas question de laisser faire ça !

D’autant que derrière l’homéopathie, toutes les médecines douces sont dans le viseur : les huiles essentielles, l’ostéopathie, la médecine chinoise, etc.

Les 124 médecins contre l’homéopathie veulent même interdire des disciplines millénaires et validées scientifiquement comme l’acuponcture ! [5]

C’est tout simplement inacceptable et je suis prêt à sonner la mobilisation générale !

Le problème, c’est que nous sommes au milieu de l’été.

Le risque, c’est de faire un énorme « flop », car beaucoup de gens sont en vacances.

Alors je vous donne rendez-vous à la rentrée !

Et d’ici là, n’hésitez pas à me donner des conseils, si vous en avez, pour obtenir la mobilisation la plus grosse possible.

Vous pouvez m’écrire ici – et croyez bien que je lirai tous vos commentaires avec attention.

Notre pétition à venir est celle de la dernière chance, et il faut vraiment réussir à créer une vague immense en faveur de l’homéopathie !

Votre dévoué,

Guillaume Chopin
Association Santé Naturelle
  • Ambassadeur
  • Smile (1)

Maliko
Maliko 13/08/2018 à 09h38

Je suis aussi abonnée à cette lettre sur la santé; encore une fois, les détracteurs de la médecine douce continuent leurs guerres contre ces médications qui ne leurs rapportent rien ! Bien du courage à ceux qui leurs tiennent têtes ! J'ai signé cette pétition comme bien d'autres sur le sujet. Merci OSS .

  • Ambassadeur
  • Smile

Signaler un abus

Répondre

Envie de partager votre opinion ? Les Justacotins sont impatients de vous lire !


Répondre