pixel FB
Partageons nos bonnes adresses
Trouvez les meilleures adresses !

Psycho : 10 étapes pour apprendre à lâcher prise

5
Partages

Le 14-06-2017 - Astuces et conseils

Dans la ligne de mire de nombreuses théories du développement personnel, le lâcher prise fait l’objet de nombreux livres, vidéos et conférences, on l’emploie à toutes les sauces. Pas facile de s’y retrouver dans toutes ces méthodes de mieux-être, l’accès à la sérénité semble bien compliqué dans le monde d’aujourd’hui où tout est basé sur la compétitivité, le succès et le pouvoir. Où est donc passé notre “moi” profond, et comment faire pour lâcher prise alors même que notre place dans la société est jugée sur le rendement et la réussite ? 


Même si “lâcher prise” ne signifie pas “laxisme”, nous vivons tous des pressions plus ou moins importantes au jour le jour, que ce soit au niveau professionnel que relationnel ou familial ; alors même que le stress, on le sait, est le déclencheur numéro un de nombreuses maladies. Alors il est temps de se poser pour réfléchir à comment se décharger de certaines lourdeurs mentales, en apprenant à vivre un peu plus pour soi. Même si cela semble bien plus facile à dire qu’à faire, qui n’essaie pas ne risque pas d’avancer. Tout en sachant que chacun d’entre nous doit chercher ses propres réponses, nous vous donnons, dans cet article, quelques clés pour vous aider à réfléchir à une nouvelle approche spirituelle de l’existence.


Apprendre à se connaître


La première des choses à faire dans la maîtrise du lâcher prise est certainement d’apprendre à mieux se connaître ; identifier, analyser et accepter les traits de sa personnalité ; comprendre ses ressentis et sentiments, pourquoi nous nous sentons bien ou mal, dans quelle situation, etc. C'est ainsi que l'on peut ensuite apporter des changements appropriés, dans la mesure de notre possible.


“Connais-toi toi-même”. Socrate.


Apprendre à lâcher prise


Identifier et accepter ses limites


Nous avons tous des limites, bien souvent rattachées à des peurs, le tout est de les connaître pour essayer d’adapter -  ou non - des changements. Nous avons tous, plus ou moins, peur de l’inconnu, peur du changement, peur de l’abandon, peur du rejet. Mais nos peurs nous font nous enliser dans une pseudo sécurité qui nous rassure.


"Je connais mes limites. C'est pourquoi je vais au-delà". Serge Gainsbourg.


Technique de lâcher prise


Dépasser ses peurs


Pas simple me direz-vous, c’est même un exercice fastidieux. Car dépasser ses peurs nous projette dans l’inconnu qui risque de nous chambouler. Le tout est de parvenir à définir ses choix en fonction de ses propres limites, et du niveau d’acceptabilité que l’on accorde à l’inconnu. Après cette étape, il s’agit de passer à l’acte et de réaliser les changements adéquats.


"La peur conseille toujours très mal". Sénèque 


Technique de lâcher prise - dépasser ses peurs


S’auto-gratifier 


Être bienveillant vis-à-vis de soi est elle aussi une étape cruciale dans le lâcher prise. S’auto-gratifier en s’encourageant soi-même aide à avancer en maintenant ses objectifs : “je sais y arriver”, “je suis capable de“, “j’ai le niveau pour”, etc. Se complimenter permet de relever l’estime que l’on a de soi. Sans démesure toutefois, il ne faut pas non plus tomber dans le narcicisme !


"Il faut viser la lune, parce qu’au moins, si vous échouez, vous finirez dans les étoiles". Oscar Wilde.


comment lâcher prise - se gratifier


Faire le deuil des fausses croyances


Nous avons tous des croyances limitatives qui nous empêchent d’être nous-même. Croire que le confort nous est indispensable, qu’il est dangereux d’essayer quelque chose de nouveau, que l’on est trop vieux pour changer, que l’on n’est pas suffisamment créatif pour réussir, que l’on n’a pas droit à l’erreur, que l’on doit souffrir pour obtenir ce que l’on veut… Il en existe des pelletées et elles sont ancrées en nous, bien malgré nous. Essayons de nous libérer des pensées négatives qui nous empoisonnent la vie.


"La vérité consiste à ne rien dire qui ne soit vrai" - Joseph Michel Antoine Servan.


comment lâcher prise - oublier les fausses croyances


Mettre de côté son égo


Parce que notre “moi je” souhaite que les choses soient ainsi et pas autrement. Entre ce qui “aurait pu être”, ce qui “devrait être”, et ce qui est réellement, laisser de côté son égo c’est accepter que les choses soient différentes de ce que nous dicte notre “moi” ; qu’elles puissent être vues d’une autre manière par autrui. Il faut également faire la différence entre ce que nous pouvons contrôler, ce que nous pouvons simplement influencer, et ce que nous ne pouvons ni contrôler ni influencer.


"Avoir la grâce d’accepter les choses que l’on ne peut pas changer, le courage de modifier celles que l'on peut changer et la sagesse d’en apprécier la différence." 


Technique de lâcher prise - oublier son égo


Arrêter de ressasser


Et si nous oubliions les “si” ? Avec des “si” on navigue entre le futur et la passé, et on en oublie le “ici et maintenant”. Demain je ne suis pas sûre d’être “là”, et hier ne reviendra plus ; alors à quoi bon ressasser ? Le lâcher prise est compatible avec action dans le temps, mais épargnons notre énergie pour agir dans le présent ! Pardonner, passer à autre chose, est aussi une manière de lâcher prise.


“Retenir équivaut à croire qu’il y a seulement un passé. Lâcher prise, c’est savoir qu’il y a un avenir". Daphne Rose Kingma.


Apprendre à lâcher prise - arrêter de ressasser


Accepter les différences et l’imperfection


Une des étapes importantes dans le lâcher prise est aussi d’accepter les autres tels qu’ils sont, avec leurs différences. En quelque sorte faire confiance, être tolérant et indulgent, accepter l'imperfection en se disant que le résultat peut être différent de ce que l'on avait imaginé ; mais ce  qui ne veut pas dire non plus baisser les bras et accepter l’intolérable. 


“Le bonheur n'est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l'imperfection” . Yacine Bellik Apprendre à lâcher prise - l'imperfection


 


Faire des choix en se faisant confiance


Pas facile de faire des choix, autant qu’ils soient orientés sur des points cruciaux de notre vie. L’important dans une prise de décision est de se faire confiance, en essayant d’écarter la peur et la culpabilité. Faire des choix pour soi, et non “pour faire plaisir”. Penser à ce qui est bon pour nous, en faisant confiance à son intuition. Faire des choix en essayant de laisser de côté ses émotions, et ne jamais agir sous pression émotive.


"Aie confiance en toi-même, et tu sauras vivre". Johann Wolfgang von Goethe.


Apprendre à lâcher prise


Prendre soin de son corps et de son esprit


Bien se nourrir et faire du sport, dans la mesure du possible, permet de se sentir “vivant”. Méditer en respirant et en visualisant : respirer le bon, la joie, la gratitude, puis expirer le mauvais, la colère, la rancoeur. Utiliser des métaphores visuelles positives (je flotte sur l’eau, je ne me noie pas, je survole le problème depuis un hélicoptère, devant ce paysage je dépose des valises trop lourdes, je me libère l’esprit de ceci ou cela… ). Visualiser des situations de paix, de douceur et d’équilibre.


"Que ceux qui commencent par s'aimer ne finissent jamais par se haïr". Jean-Jacques Rousseau.


Lâcher prise - prendre soin de son corps 


Aller plus loin ?


Lire aussi ces 5 leçons de sagesses d'autochtones.

Mababe

Auteur : Mababe

Voir les autres articles de Mababe

Profil Mababe
Commenter cet article

Cet article vous intéresse ? Partagez votre opinion !


Commenter cet article
5
Partages
5
Partages