pixel FB
Partageons nos bonnes adresses
Trouvez les meilleures adresses !

Ramonage : les meilleures adresses

Top Ramonage en France

A propos de Ramonage :

Le ramonage est une technique qui permet d’éliminer tous les dépôts et les suies dans les conduits de cheminée. Cette technique consiste à nettoyer la paroi intérieure du conduit grâce à un professionnel appelé ramoneur.

Celui qui pratique le ramonage s’appelle le ramoneur. Il a pour rôle de nettoyer les conduits de cheminée ou encore les poêles à bois, à gaz ou encore à fuel. Il les nettoie dans le but de prévenir les risques d’intoxication au monoxyde de carbone et les risques d’incendie. Le ramoneur peut également faire de la maçonnerie en concevant lui-même les installations. Les outils les plus courants utilisés par le ramoneur sont la brosse métallique, la balayette, la pelle, l’aspirateur, la bâche, la paire de gants, la corde et la grande bassine. Il utilise également des outils plus spécifiques comme le hérisson et la perche.

Il existe en général deux types de ramonage : le ramonage mécanique et le ramonage chimique.
Le ramonage mécanique est effectué par la main. Il faut introduire une brosse appelée hérisson dans le conduit. Ce hérisson est extensible grâce à des perches. Le but est de frotter les parois du conduit pour faire évacuer la suie. Ensuite, il reste à aspirer la suie au fond du conduit. Le ramonage mécanique peut être effectué par le toit ou par l’ouverture de l’âtre. Cette deuxième technique est la plus utilisée par les ramoneurs.

Le ramonage chimique pour sa part consiste à introduire des produits chimiques dans le conduit pour décomposer la suie. Il s’agit en général d’une bûche ramoneuse à introduire dans le feu. La combustion de cette bûche qui monte le long du conduit permet alors de faire fondre les suies. Toutefois, cette méthode n’est pas plus efficace que le ramonage mécanique et n’est pas reconnue par les autorités sanitaires.

En France, le ramonage est régi par des obligations. Il doit être effectué en moyenne deux fois par an. L’un d’entre eux doit être effectué obligatoirement pendant la période de chauffe. Le ramonage doit être effectué par l’occupant s’il s’agit de conduits individuels ou par le syndic s’il s’agit de conduits collectifs. Le ramoneur remet un certificat de ramonage à l’occupant ou au propriétaire après le ramonage.